CINEMA

Tout au long de l’année, l’atelier des Noctambules propose des stages mêlant les arts graphiques, l’écriture de scénario et le cinéma, sur des périodes de 2 à 5 jours.

 

Ces stages ont pour objectif :

 

– la découverte des différentes étapes nécessaires à la création d’une histoire de fiction (scénario, nouvelle, BD, Manga),

– la réalisation d’un court-métrage de fiction (couleur, parlant ou muet noir et blanc) ou d’un film d’animation en stop-motion (ou avec palette graphique si le stagiaire a sa propre palette graphique et son ordinateur),

– la création de maquettes, de décors en perspectives et en 3D, le dessin des personnages, de leurs mouvements, de leurs costumes.

– l’approche des différents métiers et cursus de l’art et du cinéma

 

1) Le stage d’écriture de scénario avec maquettes d’ambiances de décors et de personnages (2 à 3 jours)

 

 

– Analyse de courts-métrages de fiction, de BD courtes et manga courts, de nouvelle, nouvelles illustrées ou livres pour enfants.

– réflexion autour d’une histoire en individuel : le genre, le héros, son environnement, son objectif, ses obstacles/ennemis, amis-alliés, comment va-t-il s’y prendre pour atteindre son objectif, comment va-t-il réagir face aux obstacles, la chute.

– création de décors, ambiances : travail de décoration pour le film de fiction – introduction à la perspective, au trompe l’oeil, à la couleur, à la vision 3D).

– conception des personnages : découverte de l’anatomie, de l’articulation du corps et de son occupation dans l’espace

 

Chaque stagiaire repart avec son scénario, son histoire et ses planches de dessins en vue de travailler ultérieurement sur l’élaboration d’un court-métrage, d’une nouvelle, d’une BD ou d’un manga.

 

2) Le stage de réalisation d’un court-métrage de fiction (5 jours)

 

– visionnage de 2/3 courts-métrages de fiction primés et analyse.

– création d’une petite histoire en groupe : le genre, le héros, son environnement, son objectif, ses obstacles/ennemis, amis-alliés, comment va-t-il s’y prendre pour atteindre son objectif, comment va-t-il réagir face aux obstacles, la chute.

– choix des comédiens, des décors, lieux et costumes des personnages

– création d’un décor en 3D avec personnages

– travail des éclairages et placements de caméra (découpage technique, notion de plans au cinéma)

– création d’un story-board avec des dessins

– jeu des comédiens dans les décors (direction d’acteurs)

– tournage du film

– montage des séquences sur ordinateur

– illustration sonore (bruitages et musiques)

 

Le stage se termine par une projection où chacun pourra parler de son expérience, de son ressenti et du travail en groupe aux différents postes (comédien,  caméraman, réalisateur, scripte, chef déco, graphiste etc…)

 

3) Le stage de réalisation de films d’animation (5 jours)

 

– visionnage de quelques courts-métrages d’animation primés et analyse.

–  découverte de l’animation en stop motion, en 2D et 3D et de la notion de mouvement image par image (dessins, pâte à modeler, origami…)

– création d’une petite histoire seul ou en groupe : le genre, le héros, son environnement, son objectif, ses obstacles/ennemis, amis-alliés, comment va-t-il s’y prendre pour atteindre son objectif, comment va-t-il réagir face aux obstacles, la chute.

– dessin et construction des décors et des personnages

–  placements de la caméra (découpage technique, notion de plans au cinéma)

– tournage : faire bouger les personnages dans le décor image par image

– enregistrement des images en format vidéo

– montage des séquences sur ordinateur

– enregistrement, si besoin est, des dialogues des personnages (direction d’acteur)

– travailler sur l’illustration sonore (bruitages et musiques)

 

Le stage se termine par une projection où chacun pourra parler de son expérience, de son ressenti et du travail en groupe aux différents postes (comédien,  caméraman, réalisateur, scripte, chef déco, graphiste etc…)

 

Laisser un commentaire

ads